Courbes et Niveaux : 2 outils incontournables de la correction d'image


Les commandes courbes et niveaux ont des apparences différentes mais le but recherché reste le même : la transformation des valeurs tonales de l'image.

Les deux appliquent des transformations non linéaires et permettent la correction de chaque plage de densité ou de tons indépendamment.
Cela permet d'intervenir sur les parties foncées d'une image sans toucher aux tons moyens ou clairs ce qui n'est malheureusement pas le cas avec la commande Luminosité/contraste.

Une précaution essentielle est (comme chaque fois que cela est possible) de n'intervenir qu'à l'aide de calques de réglage (et toujours sur une copie de votre original).
Cela vous permettra de revenir en arrière mais aussi de jouer avec les modes de fusion des calques.

 

Les niveaux.
La courbe de l'outil niveau, permet le réglage sur 3 points : Tons clairs, moyens et foncés.
Les niveaux affichent par défaut le RVB mais chaque couche peut être corrigée indépendamment.
Les deux points extrÍmes de l'histogramme correspondent aux points blancs et noirs de l'image ; Soit 0 pour le noir et 255 pour le blanc.
Les trois pipettes permettent la définition des points blancs, noir et gris de l'image. Très utile pour rééquilibrer la balance des blancs.
Ce sont les trois curseurs sous l'histogramme, qui vous seront le plus utiles. On augmentera le contraste en déplaçant les deux curseurs des extrémités vers le centre. (Attention de ne pas y aller trop fort, car vous réduirez informations de l'image et vous retrouverez avec un histogramme "en peigne" - ils existe d'autres façons plus subtiles pour "faire venir" des zones sous exposées).
Le curseur du centre (c'est celui que j'utilise le plus) applique les modifications sur les tons moyens en préservant les tons clairs et foncés.

La Courbe.
Si la commande de niveau permet d'agir sur 3 tons, la courbe permet des corrections sur 14 points.
La courbe se présente sous la forme d'une diagonale rectiligne qui va des tons foncés (en bas à gauche) aux tons clairs en haut à droite). On peut travailler, comme pour les niveaux, sur les 3 couches RVB en même temps ou sur chaque couche individuellement.
Les pipettes, permettent les mêmes réglages que pour les niveaux.
Vous allez pouvoir placer vous même les points de contrôle sur la courbe pour corriger votre image.
Pour agir sur les tons moyens, placez un point de contrôle au centre de la courbe.
Si vous souhaitez les éclaircir, déplacer le point vers le haut. Pour foncer, déplacez le point vers le bas.
Agissez de la même façon avec des points de contrôle sur le haut et le bas de la courbe pour corriger respectivement les tons clairs et foncés.
Souvenez vous que plus la pente de la courbe est raide, plus le contraste et important.
Pour augmenter le contraste, placez donc un point en haut de la courbe, et un autre en bas, puis déplacez-les pour que votre courbe forme un S. Vous avez en fait assombris les tons foncés et relevé les tons clairs.
Attention, car en forçant ainsi le contraste, vous avez également augmenté la saturation.
Pensez donc à modifier le mode de fusion du calque de réglage courbe en passant en mode de fusion luminosité.

J'utilise les niveaux dans 90% des cas. Les courbes, me permettent de me sortir de situations difficiles, mais nécessitent plus d'attention.

A bientôt

Fred